• Thème : Québec Rock 1967

     

    Thème : Québec Rock 1967

    J'ai souvent croisé des livres sur l'histoire de la musique québécoise affirmant que Robert Charlebois, en 1968, a donné naissance au rock fleur-de-lysé. Aucun mot sur les groupes jeunesse 1962-1968. C'est fermer les yeux avec un certain mépris sur ces musiciens populaires qui, n'en doutons surtout pas, ont réellement posé les pierres de base pour l'édification d'un rock québécois. Les Jaguars, Sultans, Mégatones, Bel-Canto, Classels ont tous composé des pièces rock digne d'intérêt. C'est le cas des quatre chansons que je vous propose. J'ai choisi 1967, année transitoire, à cause de la présence de fuzz, de distortion, d'une influence plus près des Who que d'Elvis Presley.

    HOU-LOPS : Oh non. Déjà des vétérans de la scène québécoise. Ces jeunes gens ont surtout servi la traduction de titres anglais mais, comme tant d'autres, ils suivaient les ordres des producteurs. L'accord de guitare de Yvan Côté nous indique qu'ils auraient pu faire davantage si on leur avait laissé la liberté. Les Hou Lops (Notre photo) étaient de très bons musiciens.

    LUTINS : Je cherche. Fermons pudiquement les yeux sur la voix du chanteur, qui avait 13 ans. Cette formation adolescente, le temps de deux microsillons et de quelques 45 tours, n'a jamais chanté une version. Je cherche demeure un des titres favoris de tous les "garagistes". Comment résister à cet accord ?

    SINNERS : Les grèves d'aujourd'hui. Les turbulents par excellence de la scène musicale. Nos pécheurs ne semblent guère syndicalistes...

    MISÉRABLES : Misérablement vôtre. Pas de doute que ces gars avaient quelques disques des Who dans leur collection.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :