• Thème : Musiciens de studio

    Thème : Musiciens de studio

    Depuis que le disque est disque, il y en a eu des millions : des musiciens anonymes dont le rôle était d'accompagner un artiste pas du tout anonyme. Pianistes, violonistes, saxophonistes : tous les instruments. Ces musiciens étaient associés à des studios, à des régions géographiques ou à des compagnies de disques, sans oublier tous ceux qui attendaient les coups de téléphone. Pour l'ère rock & roll, l'anonymat persistait, sauf que les plus talentueux ont pu sortir du rang, enregistrer leurs propres disques et même connaître une certaine célébrité, tout en étant accompagnés par... des musiciens de studio ! En voici quatre, parmi une armée.

    PLAS JOHNSON (Notre photo) : Un saxophoniste dont la musique favorite était le jazz. Associé à la compagnie de disques Capitol, Johnson joue avec Sinatra et Peggy Lee, mais aussi avec des artistes de rock, de R & B, de variété. J'ai choisi Plas Johnson parce qu'il est responsable d'une des plus célèbres parties de saxo de tous les temps et que personne ne sait son nom. Eh oui ! La panthère rose, c'est lui ! HENRY MANCINI : Pink Panther (1964)

    EARL PALMER : Un batteur facile à reconnaître : il y a une pulsation et des roulements. Comme les autres : des milliers de disques de tous les styles, dont tous les classiques de Little Richard. La chanson que je vous présente ne serait pas la même sans les roulements d'Earl Palmer. BOBBY DAY : Rockin' Robin (1958)

    BLOSSOMS : Des choristes, avec un nom, qui n'a pas été utilisé souvent. Blossoms était changé, ou tout simplement pas crédité. Associées à l'univers de Phil Spector, les Blossoms ont chanté pour des artistes de rock, de surf, de soul, de variété, tant sur disque que sur scène. La chanson que je vous présente est créditée aux Crystals, mais ce sont bel et bien les trois Blossoms qu'on entend, avec Darlene Love comme voix soliste. CRYSTALS : He's A Rebel (1962)

    JIMMY PAGE : Ce guitariste est sorti du rang de façon spectaculaire, d'abord avec les Yardbirds, puis avec son groupe Led Zeppelin. Cependant, avant cette gloire, le jeune Jimmy avait joué sur des centaines de disques britanniques de la période 1964-1966. Mon exemple : THEM, Baby Please Don't Go (1964)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :