• Thème : Le blues électrique de Chess

     

    Thème : Le blues électrique de Chess

    La compagnie de disques Chess, de Chicago, a été fondée en 1947 par Phil et Leonard Chess, sous le nom de Aristocrat. C'est en 1950 que le nom Chess apparaît sur une étiquette. Cette compagnie a été une des plus dynamiques de son époque. Chess, et ses étiquettes Argo, Checker et Cadet, enregistrait du rock, du R&B, des groupes d'harmonies vocales, un peu de jazz et, plus tard, de la soul. Avant tout, Chess a été applaudie pour son blues électrique sans compromis, style incontournable des années 1950.

    Le premier guitariste de blues à utiliser une électrique fut T-Bone Walker, au début des années 1940, suivi de Arthur Crudup. Cependant, le genre prend son envol avec Muddy Waters et les autres artistes Chess. Voici quatre incontournables.

    MUDDY WATERS : Hoochie Coochie Man (1954) J'ai l'intégrale Chess de Muddy et il n'y a presque rien à jeter. Davantage qu'un chanteur et un guitariste, l'homme était une forte présence, sur disque. (Notre photo).

    HOWLIN' WOLF : Smokestack Lightning (1956) Personne n'avait alors entendu une voix comme celle de ce géant. Les disques du Loup étaient menaçants et primitifs.

    LITTLE WALTER : My Babe (1955) Un harmonciste tranchant et un incroyable sale caractère !

    JIMMY ROGERS : Chicago Bound (1954) De mes quatre invités, Jimmy Rogers est celui qui a connu la plus longue carrière, puisqu'encore actif l'année de son décès, en 1999.  


  • Commentaires

    1
    Walter
    Mardi 20 Mai 2014 à 20:49

    Good hard blues ! Howlin Wolf have a voice that knocks me out. 

    2
    Mardi 20 Mai 2014 à 22:53

    Sure ! Wolf and Muddy were the first two blusmen I've crossed as I was a teenager.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :