• La genèse de Surfin' Bird

     

    La genèse de Surfin' Bird

    Au début de 1964 surgit le succès le plus dingue des années 1960, par un groupe du Minnesota portant le doux nom des Éboueurs. On n'avait jamais entendu un tel truc excessif connaître la faveur populaire ! En réalité, Surfin' Bird était la recontre de deux chansons peu connues d'un groupe d'harmonies vocales, les Rivingtons. Voici trois étapes menant à Surfin' Bird.

    RIVINGTONS, Papa Oom Mow Mow (1963) Une formation de longue durée connue sous le nom de Lamplighters au début des années 1950. Papa Oom Mow Mow était simplement la transcription de l'onomatopée en vedette. Je passe sous silence la version féminine du même titre : Mama Oom Pow Pow.

    RIVINGTONS : Bird's The Word (1963) Je crois que les Trashmen, dans leur Minnesota, ont avant tout noté ce disque... Pour les Rivingtons, dans les deux cas : peu de succès.

    RAN-DELLS : Martian Hop (1963) Une chanson gag sur la soirée dansante de Martiens où ces gens reprennent à leur façon l'onomatopée des Rivingtons. Cette chanson ayant été populaire, les Trashmen avaient sous la main ce qu'il fallait pour donner naissance à Surfin' Bird.

    TRASHMEN : Surfin' Bird (1964) Des éléments des deux pièces des Rivingtons, mais aussi un rythme rock, sans guitare, en une calvalcade un peu dingue menant à un élément inédit : les ébats natatoires de l'oiseau. Je souligne que le chanteur des Trashmen n'avait pas cette voix étranglée ; il la force pour les besoins du disque. Cette chanson sera souvent reprise, sans jamais atteindre la démence des Trashmen.


  • Commentaires

    1
    Samedi 25 Janvier 2014 à 19:26
    Miaouuuuu

    La 1  OK +

    La 4 OK -

    Mais les 2 autres, bof bof...   :-)

    Bonne soirée. Dani

    2
    Samedi 25 Janvier 2014 à 20:09

    Salutations aux chats, qui aiment les Surfin' Bird

    3
    Lundi 27 Janvier 2014 à 23:12

    La 4 ++

    4
    Lundi 27 Janvier 2014 à 23:57

    Sans1 2 3, il n'y aurait pas de 4 ! Ah Ah !


    Personne ne se lançait dans des procès pour plagiat, en 1964...

    5
    Mardi 28 Janvier 2014 à 09:50

    Oui bien sûr, mais sans l'inventeur du manche, les guitares ne seraient pas non plus ce qu'elles sont !

    Et que dire du balai !!! 

    6
    Mardi 28 Janvier 2014 à 18:50

    Et de la raquette de tennis ! Tous les guitaristes ont débuté avec une raquette de tennis.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :