• En vedette : Jim Kweskin's Jug Band

    En vedette : Jim Kweskin's Jug Band

    La musique jug était considérée, au cours des années 1920, comme le blues des pauvres. Des musiciens ne pouvant s'acheter des instruments et qui, pour les remplacer, soufflaient dans des cruches ou des harmonicas à deux sous. Joyeuse musique, à vrai dire, mais qui ne survivra pas aux années 1930. Le retour de la musique jug faisait partie de la scène folk américaine, où les jeunes mélomanes appréciaient tout ce qui était "authentiquement ancien", comme le blues, le ragtime et pourquoi pas le jug ? Jim Kweskin ne fut pas le premier à remettre ces joyeux airs au goût du jour, mais son groupe était le meilleur. Kweskin lui-même était très encyclopédique et connaissait tout ce qui avait été "dans le coup" au cours de la décennie 1920 : blues, premiers disques de jazz, musique de cow-boy, etc. Ce groupe fut une formidable machine à faire sourire !

    Sur la photo, Kweskin est le moustachu. Qui est la jeune femme ? Maria D'Amato, violoniste, qui se fera connaître jusqu'à ce jour sous son nom d'épouse : Maria Muldaur. D'ailleurs, récemment, Maria a enregistré un disque de jug (Garden Of Joy), en souvenir de ses débuts avec la bande à Jim. Le groupe sera actif de 1963 à 1969. Kweskin chante toujours, de nos jours.

    1 Crazy Words Crazy Tune (1963)

    2 Blues My Naughty Sweetie Give To Me (1965)

    3 Somebody Stole My Gal (1965)

    4 If You're A Viper (1967)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :